Présentation du festival

affiche

Les Egaluantes ?


Égaluer (fr. rég. normand et dial.), v. tr., éblouir.

Pour sa première édition, le rendez-vous du cinéma normand n'a pas déçu puisque 2000 festivaliers se sont rassemblés à Carentan-les-Marais pour un ciné-concert et 15 séances de cinéma pendant les trois jours du festival. Un bilan de fréquentation et un indice de satisfaction du public très positifs !

Le festival a permis à beaucoup de partenaires locaux de participer activement : une équipe d'une vingtaine de bénévoles, un making-of réalisé par des lycéens de la ville, une journée entière dédiée aux scolaires, une exposition de l'artiste Céline Durier et du journaliste Michel Blot, la collaboration entre l'Harmonie Municipale et trois chanteurs professionnels, la découverte des jeux normands et de la langue normande par l'association TecNor, la dégustation de cidres et pommeaux de la Maison Hérout, le cocktail offert par la société Octave, le séjour des invités à l'Hôtel Vauban, la restauration à l'Auberge Normande et à l'Escale des Sens (jusque très tard et en chansons…), etc.

On n'oubliera pas non plus le direct de France Bleu Cotentin à la mairie, l'émotion de Dominique Besnehard à revenir présenter «La Drôlesse», l'élégance de Jean-Pierre Lavoignat en évoquant «La Petite Voleuse», la disponibilité de Orelsan avec ses fans, l'inoubliable performance de Lewis Evans et son orchestre préféré au théâtre, ainsi que la fabuleuse avant-première de «Il a déjà tes yeux» offerte par Lucien Jean-Baptiste dans une salle plus que bondée !

Tous les invités et partenaires sont repartis avec du baume au cœur, et le mot qui aura résonné le plus souvent durant ce week-end est MERCI.

Rendez-vous les 8.9.10 décembre prochains pour la seconde édition des Egaluantes !


L'Envie

Le Cotentin est une terre de Cinéma en plein coeur de Normandie. Historiquement, par les films qui lui font référence ou les films qui y ont été tournés. Culturellement, par la vitalité et la régularité des personnalités qu'il a offertes au cinéma.

Le Cinéma a toujours tenu une place importante en Normandie, et dans le Cotentin - qu'il ait utilisé l'Histoire (notamment le Débarquement Allié) ou qu'il ait placé son histoire dans la région.

Tous les festivals de cinéma dans la région sont pourtant liés à des cultures étrangères (le cinéma américain à Deauville, mais également le cinéma hispanique et le cinéma d'Irlande et de Grande-Bretagne, à Cherbourg). Un seul autre festival a existé dans la Manche, bâti sur une certaine exigence et pourtant devenu populaire : le festival du cinéma muet, qui se déroulait à Saussey et a été organisé de 2002 à 2010 dans les Jardins d'Agences. Il était donc essentiel du parler de cinéma Normand aux Normands en Normandie.

Citons parmi les personnalités du Cotentin les plus emblématiques le producteur Yves Rousset-Rouard, les scénaristes et romanciers Didier Decoin, Jacques Prévert, Boris Vian, les comédiens Alexis Loret, Sophie Quinton, Samuel Le Bihan, Jacques Gamblin, Baptiste Lecaplain, Ernst Umhauer ou encore le décorateur Alexandre Trauner. Mais n'oublions pas que Jean Marais est né à Cherbourg, que Charlie Chaplin y a débarqué pour donner sa première conférence de presse lors de son exil des Etats-Unis, que Jean Gabin y a effectué son service militaire dans la Marine Nationale, que Marlène Dietrich a interrompu son retour des Etats-Unis en s'arrêtant à Cherbourg afin de ne pas rentrer en Allemagne en 1933, qu'Howard Hawks y est venu en repérages en compagnie de Cary Grant en 1948 ; n'oublions pas, aussi, que Jacques Prévert a vécu les dernières années de sa vie à Omonville-la-Petite - dans La Hague, où Boris Vian séjourna fréquemment en famille. De très nombreux tournages ont pris place dans le Cotentin. Citons succinctement quelques uns des plus marquants : La Petite Voleuse, La Horse et La Vie de Château à Carentan, L'éducation Sentimentale à Sainte-Marie-du-Mont, Le Jour le Plus Long tourné à Sainte-Mère-Eglise, Garde à Vue (dont l'action se situe à Cherbourg), Les Parapluies de Cherbourg, Tess (dans la Hague) et plus récemment Marguerite et Julien tourné en 2015 au château des Ravalet (Tourlaville). Les décors sont innombrables, très divers et donc attractifs pour les cinéastes. Et si l'on élargit à la Normandie, alors on constate un terreau impressionnant, un appétit étonnant et une vraie dynamique pour le cinéma.

Notre ambition est très simple. Elle part d'une envie. Il nous parait important de revenir là où notre passion est née et où nos souvenirs sont restés. Il nous plait d'imaginer qu'un gamin puisse avoir la chance de voir de beaux films, liés à son environnement immédiat, afin de comprendre ce qu'est le cinéma de la manière la plus souple et la plus directe.

Il nous plait de penser que que ce gamin puisse découvrir, facilement, un cinéma sans doute moins accessible - non pas intellectuellement mais géographiquement, car l'aménagement culturel du territoire est une problématique qui nous est essentielle. Il s'agît de renforcer à notre humble niveau le combat pour l'accès à la Culture. La Culture n'est pas un luxe, c'est un bouclier. Elle doit être facile d'approche, accessible à tous, et simple à transmettre. Il nous anime de croire en notre envie de transmettre un peu de ce que l'on a pu apprécier, comprendre, analyser parmi les beaux films tournés dans la région et les belles trajectoires des Normands au cinéma.

Etre proche des gens en somme. Se rapprocher des spectateurs dans un équilibre budgétaire cohérent afin que chacun puisse avoir accès à ces films ou à ces évènements - car nous souhaitons que ce festival puisse donner lieu à des rencontres (Ciné-débat et intervenants professionnels) et à des émotions (Ciné-concert et échanges après les films).

Etre dans le vrai, chez les gens, avec les gens, pour les gens, en somme.


«La poésie ne doit pas périr. Car alors, où serait l'espoir du Monde ?»
Leopold Sedar Senghor poète, écrivain, homme politique français

Les lieux

Deux lieux carentanais riches d'histoire vous accueilleront les 8, 9 et 10 décembre 2017 lors de la deuxième édition des Egaluantes.

  • Cinéma le Cotentin
  • rue Holgate, 50500 Carentan
  •  
  • Le Théâtre
  • rue de la Halle, 50500 Carentan
  •  
  • Points de vente locaux
  • Café du Centre, La Maison de la Presse, Espace Culturel E. Leclerc, Cinéma le Cotentin


  • Billetterie en ligne